ROC ECLERC

Soins de conservations

Demander un devis
 
soins de conservations pompes funèbres

Soins de conservations

Après une toilette mortuaire, qui a pour rôle d'apaiser les traits du défunt pour le présenter à la famille, votre proche peut bénéficier de soins de conservation.

Partager cette page
thanatopracteur effectuant un soin de conservations

Bien que facultatifs, les soins de conservation (ou soins de présentation) peuvent s’avérer obligatoire dans certains cas. Ils visent à : 

  • présenter le défunt à la famille et aux proches pendant toute la durée des obsèques.
  • conserver le corps en attendant que tout le monde puisse se réunir.
  • ôter les marques liées au décès, à un accident ou à une longue maladie.

Demandez l’avis de votre conseiller funéraire. Celui-ci saura vous préconiser ces soins de conservation selon votre situation et vos convictions personnelles.

L'utilité des soins de conservation

Les soins de conservation ou de présentation, dit encore de thanatopraxie, sont réalisés par un professionnel habilité, un thanatopracteur. C’est une prestation de service optionnelle, qui peut se révéler utile dans le cas où le corps du défunt aurait des risques de se dégrader plus rapidement, pour des raisons multiples liées aux circonstances du défunt.

Il est possible que vous connaissiez cette pratique sous le nom d’embaumement. Très concrètement, il s’agit d’un procédé technique unique, réalisé par un thanatopracteur. Un soin dure plus d’une heure et il permet d’atténuer les marques visibles du décès par un procédé de conservation invasif. Le défunt est également habillé et coiffé pour être présenté à la famille.

Les soins de conservation peuvent être réalisés à l’hôpital, en chambre mortuaire ou dans une chambre funéraire. Ils peuvent également, selon les cas, être pratiqués au domicile du défunt. À savoir, la loi encadre drastiquement cette pratique au domicile pour des raisons sanitaires. 

Un procédé fidèle aux convictions du défunt

Certaines religions refusent la pratique des soins de conservation. C’est le cas de la religion musulmane, du judaïsme ou encore de l’hindouisme. Considérée comme contraire au respect de l’enveloppe corporelle du défunt, la pratique vient à l’encontre de la symbolique religieuse. Aussi, nous pouvons nous mettre en relation avec les responsables de culte pour faire réaliser des toilettes rituelles fidèles aux valeurs et convictions spirituelles, religieuses et intimes du défunt. 

Demander un devis obsèques gratuit et sans engagement

Les soins de conservation sont obligatoires dans certaines situations

Si vous souhaitez procéder au rapatriement du corps de votre proche à l’étranger, certains pays (dont la Grande-Bretagne, le Brésil, le Canada, le Japon, etc.) obligent la pratique de ces soins pour des raisons sanitaires. Il en est de même pour certaines compagnies aériennes. Votre conseiller funéraire ROC ECLERC vous aiguille selon votre situation.

C’est également le cas pour certaines maladies infectieuses. Dans ces cas précis, la loi oblige à la mise en bière immédiate du défunt dans un cercueil hermétique.