Partager cette page

Comprendre les étapes d’une crémation

A la suite du décès d’un proche, il faut pouvoir prendre des décisions rapides dans un moment où nous sommes submergés par toutes sortes d’émotion. Un des grands choix à faire est celui du type d’obsèques. En France seuls existent la crémation ou l’inhumation.

Une pratique répandue

Afin d’éclairer votre décision nous vous donnons ici quelques informations sur la crémation. La crémation, une pratique très répandue Même si l’inhumation reste majoritaire en France, la crémation n’est pas en reste puisque plus d’une personne sur trois choisit désormais ce type d’obsèques. Les raisons évoquées sont nombreuses telles que :

  • Le coût
  • L’aspect plus pratique (pas de démarches au cimetière pour une dispersion de cendres notamment)
  • Le côté plus écologique ou naturel
  • Les conviction religieuses, éthiques et/ou personnelles du défunt.

Comment se déroule une crémation ?

La pratique de la crémation consiste au fait de « crématiser » le défunt dans un lieu spécifique appelé un crématorium. Lors de votre arrivé sur les lieux vous serez guidés par le directeur d’établissement et ses collaborateurs pour vous permettre de suivre et participer à une cérémonie que vous pouvez personnaliser en amont avec votre conseiller funéraire ROC ECLERC et votre maître de cérémonie.

Nous travaillons avec des établissements partenaires afin de vous permettre d’avoir un lieu de cérémonie à proximité et ce peu importe l’endroit où vous vous trouvez en France. Les crématoriums sont équipés de lieu d’accueil aux familles et de salles de cérémonies où un hommage personnalisé est rendu à votre proche. Un rituel cérémonial et symbolique permet de vous guider par des temps de paroles, des témoignages et des passages musicaux.

Ce temps fort se termine par le moment des adieux où vous serez invités à vous approcher du cercueil pour un dernier hommage. A l’issue de la crémation, l’urne contenant les cendres du défunt vous sera remise soit en allant directement la chercher au crématorium soit par l’intermédiaire de votre conseiller ROC ECLERC.

La dispersion des cendres au jardin du souvenir Le jardin du souvenir est un espace libre de concessions, gratuit, dans l’enceinte du cimetière dans un espace prévu à cet effet et destiné à la dispersion des cendres du défunt. Le 19 décembre 2008, la loi a été modifiée concernant la destination des cendres. Il n’est plus possible de conserver l’urne cinéraire à domicile. Sachez qu’il s’agit là d’un espace collectif. D’autres lieux de dispersion des cendres sont également possibles.

Pour ce faire, nous vous invitons à lire l’article consacré à la dispersion des cendres. Le monument cinéraire, le cavurne ou le columbarium est une alternative à ceux et celles qui ne souhaitent pas avoir recours à la dispersion des cendres afin d’avoir un lieu de recueillement fixe. En ce sens il est tout à fait possible d’inhumer l’urne. Nous vous invitions à lire les articles consacrés au cavurne, et au columbarium.