ROC ECLERC

Quelles fleurs pour la Toussaint ?

Demander un devis
 
ROC-ECLERC-Photo-Fleurs-de-chrysantheme

Quelles fleurs pour la Toussaint ?

Fleurir une tombe, quelle que soit la saison, est courant. Ce geste permet d’honorer les défunts et d’entretenir leur souvenir. Au-delà de « quelle fleur en quelle saison », vous vous interrogez, du fait de la tradition, sur les fleurs de la Toussaint. Comment fleurir une tombe à cette occasion ? Quelle composition de plantes pour cimetière choisir ? Quelle est la fleur symbole de la Toussaint ?... Nous vous aidons ici à mieux appréhender la tradition des fleurs de la Toussaint.

Partager cette page

La Toussaint et l’hommage aux défunts

La Toussaint est, pour beaucoup, une invitation à la commémoration. L’habitude a ainsi été prise, au fil du temps, de fleurir les cimetières et de rendre hommage aux défunts. Du fait de l’éloignement géographique des familles, la fête de la Toussaint est également devenue l’occasion d’entretenir les tombes.

Jour férié oblige, il est d’usage de se rendre au cimetière le 1er novembre. Attention, toutefois, à ne pas confondre la fête de la Toussaint (comme son nom l’indique : fête de tous les saints et de toutes les saintes) et la fête des morts qui, elle, a lieu le 2 novembre.

La livraison de fleurs sur tombe

Coupe de plantes ou panier de fleurs fraîches, les fleuristes Interflora réalisent des compositions florales à la commande. Le service de livraison de fleurs ROC ECLERC vous permet d’envoyer des fleurs directement sur la sépulture de vos proches.

Envoyer des fleurs de deuil
ROC-ECLERC-Photo-cimetiere-fleuri
ROC ECLERC – Cimetière fleuri

Les fleurs symboles de la Toussaint

Chrysanthème, cyclamen, pensée ou encore bruyère… si la tradition des fleurs de la Toussaint est bien connue, savoir quelle fleur ou quelle composition de plantes préférer pour un cimetière n’est pas inné.

Voici quelques « fleurs des morts » qui s’épanouissent à l’automne.

Le chrysanthème

Star des cimetières la Toussaint venue, le chrysanthème varie dans ses formes (pompon, cœur bombé, Tokyo, pétales aplatis, récurvés ou incurvés…) et dans ses couleurs (jaune, mordorée, blanche, parme, mauve ou même bordeaux). Cette plante vivace, à la floraison automnale, est particulièrement, ou résistante au froid. Aussi appelée « fleur d’or », le chrysanthème en pot ou en bouquet incarne la fleur de la Toussaint par excellence.

Le cyclamen

Le cyclamen est une belle alternative au traditionnel chrysanthème de la Toussaint ! Fleurissant à l’automne (certaines espèces au printemps), cette plante fleurie et aux couleurs variées dégage un parfum délicieux. Résistant aux gelées, le cyclamen permet de fleurir une tombe durablement, même à l’approche de l’hiver.

La bruyère

La bruyère est la parfaite candidate pour fleurir une tombe ! En pot ou en jardinière, cette jolie plante décorative, au feuillage persistant, ne demande aucun entretien particulier. Particulièrement robuste, la bruyère se plante dans toutes les régions de France, aussi bien à l’automne qu’en hiver, ou encore en été.

La véronique

Plante vivace herbacée aux jolies fleurs en forme d’épis, la véronique peut vivre, selon le climat, comme une plante annuelle. Elle résiste en effet aux intempéries et aux petites gelées (jusqu’à -5°C). Cette plante de la Toussaint et des cimetières ne nécessite aucun entretien particulier. Concernant sa plantation, la véronique se plaît autant en jardinière qu’en pot.

Le myrte fleuri

Plante méditerranéenne plutôt rustique, le myrte se cultive aussi bien en pleine terre qu’en bac. Sans entretien et jamais malade (résistant au gel jusqu’à -10°C en bonne exposition), il forme un petit buisson compact vert profond. Son feuillage persistant est dense et parfumé, exhalant un agréable parfum de résine. Le myrte dévoile, en saison, des petites fleurs blanches et se pare tantôt de petites fleurs d’immortelles collées sur son feuillage.

La pensée

Fleur d’automne et d’hiver par excellence, la pensée est une plante vivace et rustique. Ses fleurs égayent les cimetières tout au long de l’année d’une palette de couleurs variées (violet foncé, mauve pâle, jaune, blanc…). La pensée s’adapte aussi bien à la pleine terre qu’aux pots et jardinières, et demande peu d’entretien. En fonction de la variété, la pensée supporte des températures jusqu’à -15°C.

L’hellébore

Également connu sous le nom de « rose de Noël », l’hellébore dévoile de superbes fleurs blanches, vertes, violettes, rouges, pourpres… D’apparence fragile, il fleurit pourtant en hiver et résiste, pour certaines variétés, à des températures jusqu’à -25°C. L’hellébore gagne ainsi à orner la sépulture d’un défunt à l’occasion de la Toussaint.

Le choix des fleurs artificielles pour la Toussaint

Aussi variées dans leurs formes que dans leurs couleurs, les plantes et fleurs artificielles embellissent de plus en plus les cimetières. Loin des modèles kitsch d’antan, elles ont gagné en qualité et offrent de très belles finitions. Certaines compositions de fleurs artificielles ont un rendu très réaliste. Leur esthétique, mais aussi leur toucher, leurs permettent ainsi de rivaliser avec les fleurs naturelles. Si bien qu’il est parfois difficile de faire la différence !

Autres avantages : le faible entretien et la durée de vie. Tout le monde n’a pas forcément le temps, ou la possibilité, de se rendre régulièrement au cimetière afin d’arroser les plantes, de retirer les feuilles et les fleurs fanées… Réalisées à partir de plastique, de tissu ou de latex, les plantes et fleurs artificielles résistent parfaitement aux intempéries. Elles ne fanent pas ; vous êtes ainsi assuré que votre bouquet pour la Toussaint perdura plusieurs saisons.

ROC-ECLERC-Dossier-Message-condoleances
Dossier précédent Le message de condoléances
ROC-ECLERC-Plaques-funeraires
Dossier suivant La plaque funéraire : un accessoire de personnalisation de la sépulture